15 ans sans viande

Je me rends compte que dans quelques jours, cela fera 15 ans que je n’ai pas mangé un morceau de viande, pas un seul petit bout de lardon, pas la moindre petite cuisse de poulet ou tranchette de saucisson.

Ça s’est littéralement fait du jour au lendemain. Un matin, je me suis levée et je me suis dit, c’est fini, je ne mange plus de viande, ni de poisson (j’ai repris le poisson depuis, occasionnellement). Petite je n’ai jamais été fan de viande et je me rappelle les longues heures passées devant mon assiette de viande rouge froide que je refusais de manger. Ça mettait mon père dans tous ses états. Je pense qu’il avait peur que je sois carencée, que je ne grandisse pas correctement si je ne mangeais pas assez de viande. Paradoxalement, je me régalais des lamelles de viande séchée (le fameux biltong!) que mes grand-parents, qui avaient passé plus de 35 ans en Rhodésie (l’actuel Zimbabwe), rapportaient de leurs longs séjour là-bas. Je pense que j’étais attirée par le goût salé qui servait à conserver la viande. Ma grand-mère a bien essayé par la suite d’en confectionner elle-même, mais le climat océanique où elle vivait en France a rendu impossible cette entreprise. Du biltong, ou son équivalent himalayen, j’en ai par la suite remangé lors de mes séjours au Népal. Cette fois il était agrémenté d’épices et de piments et je pense qu’il devait bien dépanner les trekkeurs de haute montagne.

Cette décision n’a pas du tout été mentalisée. A l’époque le mauvais traitement réservé aux animaux n’était pas si médiatisé et je ne peux pas dire que j’ai arrêté de consommer de la viande pour des raisons éthiques (même si aujourd’hui, je dois bien avouer que je suis contente de ne pas y contribuer trop – je ne suis pas végane). Non, pour moi ce fut comme une évidence. Il y a sans doute eu en moi un changement vibratoire vers cette période (ça s’est également traduit dans les vêtements et les pierres qui m’ont accompagnée) : ça faisait quelques années que je faisais du yoga, j’avais déjà fait de longs séjours en Inde, je m’étais initiée à la cuisine végétarienne, notamment au centre Sivananda de Paris où je vivais alors et j’avais rencontré Amma depuis quelque temps.

cropped-20170421_1554151.jpg

En gros, j’avais entamé un chemin spirituel sans m’en rendre compte et mon corps parlait pour moi. Pourtant il m’arrivait encore de boulotter des paquets entiers de viande des grisons en souvenir du délicieux biltong de mon enfance. Tout ça s’est terminé net. Par la suite, je n’ai jamais eu envie de viande, je n’ai jamais ressenti aucun manque et je peux même dire que, phénomène étrange, depuis cette date, ça m’arrive régulièrement d’avoir des rêves dans lesquels on m’offre à manger quelque chose que je ne reconnais pas et lorsque je comprends que c’est de la viande, je vomis. Ça doit bien m’arriver une ou deux fois par an ce genre de rêve. Amis de la symbolique des rêves, qu’est-ce que cela signifie ??

Alors évidemment, le passage au végétarisme, s’il a été facile pour moi, a été assez compliqué à faire comprendre. Mon père en a quasiment fait une dépression. Il me voyait déjà dépérir en quelques mois. Le choix s’est (beaucoup !) réduit dans les restaurants, alors que je mangeais dehors quasiment tous les midis. Il a fallu subir les remarques plus ou moins sympathiques de serveurs, notamment dans certains coins de France où la viande sous toutes ses formes est très présente dans la gastronomie. C’était avant la vague végé-végane ! Mes amis se sont gentiment adaptés, et je n’ai jamais fait autant de restos indiens qu’à cette époque.

Aujourd’hui, je me reverrais pas du tout en manger. C’est comme si la viande n’existait plus. Ce n’est plus pour moi une option alimentaire et ce, même si mon mari continue à en manger gaiement (leçon de tolérance quotidienne) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s