Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘photos’ Category

Une journée près de l’océan, au milieu des salines au repos.

Un monde à part, le bruit du vent dans les hautes herbes de juin, le cri des innombrables oiseaux qui y trouvent refuge, les odeurs de marais et de sel, les couleurs de la nature…

J’ai toujours aimé les marais salants, le calme loin du tumulte, les œillets qui reflètent les mouvements des nuages ou la course du soleil, leur apportant mystère ou éclat étincelant.

Des bijoux nichés parmi la verdure qui nous offrent en abondance, grâce au système génial inventé il y a des siècles, le sel indispensable à la vie.

Publicités

Read Full Post »

Des années que je voulais revenir dans ce quartier où je n’avais mis les pieds qu’une seule fois il y a bien 25 ans, lors d’une semaine en « classe patrimoine » avec mon collège.

Depuis les choses ont bien changé dans ce quartier à deux pas de la ville et pourtant assez méconnu. C’est là, dans le Bas-Chantenay, que se trouve l’ancienne carrière de granite de « Miséry » que la ville a décidé de reprendre en main en y installant un jardin extraordinaire, dont la première partie sera ouverte en 2019 et qui achèvera sa transformation en 2022 avec l’ouverture de l’Arbre aux hérons de la compagnie La Machine.

Cette carrière, située plein sud à l’abri des vents dominants offre un microclimat propice à l’installation de plantes qu’on ne verra pas ailleurs sous ces latitudes et qui rappelleront les romans de Jules Verne qui a son musée dans le même quartier. Une cascade sera mise en place le long de la paroi rocheuse de 25 mètres et un escalier reliera le jardin extraordinaire au square Marcel Schwob qui offre une magnifique perspective sur le fleuve et le Sud Loire (enfin, surtout quand il ne pleut pas !).

A terme, et reprenant les idées du paysagiste du square il y a 90 ans, une promenade des belvédères sera ouverte qui permettra de découvrir de nouvelles perspectives sur la ville à deux pas de son centre.

Un peu plus loin, sur le haut de la falaise, l’un des derniers jardins ouverts au public à Nantes, le jardin des Oblates et sa végétation foisonnante. J’ai beaucoup aimé l’ambiance champêtre qui y règne avec ses moutons, ses jardins potagers mais aussi sa quiétude ; j’ai l’impression qu’on sent encore la présence de l’ancienne congrégation de religieuses qui y a vécu jusqu’à peu… en tout cas, le cimetière des sœurs sous les grands arbres est émouvant.

J’aime beaucoup les histoires de renouvellement urbain, surtout quand ceux-ci incluent beaucoup de végétation parce qu’on n’en a jamais assez ! J’ai hâte de voir à quoi cet endroit aujourd’hui en friche ressemblera dans quelques années…

Read Full Post »

En attendant que le printemps se décide… voici quelques impressions de l’année dernière.

Read Full Post »

South India

Écoles peuplées de singes, moments d’éternité au bord de la rivière ou en regardant le coucher de soleil, temples peints de rayures blanches et rouges, poubelles en forme de lapins ou de pingouins (mais qui a eu cette idée ???), bruit du vent dans les palmes des cocotiers et quiétude des backwaters… Du Kerala au Tamil Nadu, quelques souvenirs de l’ambiance de l’Inde du Sud.

Read Full Post »

Toulon début novembre. Un vent glacial descend des montagnes. Je me réfugie sur le port pour voir la méditerranée; les escaliers traditionnels me coupent le souffle.

Read Full Post »

L’été à Nantes

L’été, c’est vraiment la saison que je préfère pour redécouvrir ma ville que j’aime tant. Comme les touristes je prends des photos de bâtiments que je connais pourtant depuis longtemps, comme les touristes, je m’arrête pour un verre en terrasse ou une crêpe à 17h… C’est si agréable de se promener dans les rues calmes et ensoleillées et de profiter des beaux jardins!

Read Full Post »

Tout récemment, j’ai eu la chance d’aller au Mont Saint-Michel. Une tarte à la crème pour beaucoup, mais c’était pour moi la première fois alors que je n’habite pas si loin.

On m’avait parlé de la foule, du commerce, de l’étroitesse des rues. Oui, tout ça est vrai, mais la force de l’endroit se fait ressentir à chaque instant pour peu qu’on s’y connecte. Le nouvel aménagement de l’accès est très bien pensé, il ne dénature absolument pas le paysage (tout au moins d’un point de vue visuel), l’accès est facile et il est très agréable d’aborder le site à pied. On le découvre lentement, les détails apparaissent, c’est splendide.

Pour plus de facilité, il est possible de monter par les remparts au lieu de prendre l’unique « rue » principale qui est très très étroite. J’ai vu de jeunes parents avec des nourrissons. Honnêtement, je ne recommanderais pas. De même, les personnes âgées auront peut-être du mal à monter tout en haut pour visiter la Merveille. Pour ceux qui le peuvent, ça vaut vraiment le coup de faire l’effort, pour l’édifice en lui-même comme pour la vue qu’on a d’en haut.

Le jour où nous y sommes allés, il faisait chaud mais le ciel était voilé. La mer s’était retirée au loin et laissait la baie en grande partie découverte. Il y avait plein de petits groupes de personnes qui la parcourait à pied, comme un pèlerinage. Apparemment, il est dangereux de s’y aventurer seul, à cause des marées qui montent très vite mais aussi à cause des sables mouvants dans lesquels on peut se perdre.

Sur l’esplanade tout en haut, le ventre contre ces pierres multi-centenaires chauffées par le soleil, une véritable sensation de sérénité s’est emparée de moi. J’aurais pu rester des heures à regarder la baie et ses couleurs tellement subtiles.

Voici quelques prises personnelles de cet endroit magique.

 

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :