Archives du mot-clé Europe

Varsovie côté châteaux

Ce n’est que maintenant que je trouve le temps de trier quelques photos de notre voyage à Varsovie au mois de septembre, où nous étions invités à un mariage.

Ces quelques jours sur place ont été également l’occasion de faire des visites que nous n’avions pas eu la possibilité de faire lors de notre précédent voyage en 2013.

L’histoire de Varsovie est très riche et particulièrement mouvementée au XXe siècle. Nombreuses sont d’ailleurs les personnes qui viennent à Varsovie pour y visiter les monuments, musées et sites liés à la période de la seconde guerre mondiale : musée national de Varsovie, Musée de l’Insurrection de Varsovie, mémorial du Ghetto Juif, Umschlagplatz…

De notre côté, nous avons opté pour le Château Royal en plein centre, juste à côté de la vieille ville (qui en réalité date des années 50 puisque tout a été démoli pendant la guerre) et le Palais Wilanowa (tout jaune!), à 30 minutes du centre en taxi, qui lui est d’origine et où on peut passer une très agréable après-midi à flâner dans les jardins ou faire un tour en barque après en avoir visité les très nombreuses pièces.

Dans le sous-sol du Château Royal, il y a une très émouvante exposition sur la destruction de la ville pendant la guerre et la reconstruction du Château qui a rapidement été décidée à la suite de celle-ci.

Lors de notre prochain séjour, nous nous plongerons sans doute plus profondément dans l’histoire tourmentée de cette ville, mais vu que nous étions là pour un mariage, je dois avouer que nous n’avions pas trop la tête à ça pendant cette visite…

Et pour finir, Majorque côté ville

Enfin, nous sommes restés deux jours à Palma qui vaut quand même le détour car le centre historique de la ville est vraiment magnifique. La cathédrale est grandiose et ses abords également avec le Palais de l’Almudaina (que nous n’avons pas pu visiter car nous étions le 1er mai), la proximité du rivage, les ruelles tortueuses et l’architecture magnifique des bâtiments (notamment l’hôtel de ville)…

On peut avoir une très belle vue sur Palma depuis le haut du château de Bellver dont la visite est gratuite le dimanche. Ça vaut le coup d’y aller également si l’on aspire à un peu de nature au cœur de la ville, car il a conservé son grand parc entouré d’une muraille d’enceinte en pierres.

Pour ceux qui aiment l’architecture un endroit sympa bien qu’artificiel est le « Poble Espanyol » qui reconstitue sur une petite surface certaines de particularités architecturales de quelques provinces espagnoles ; on passe ainsi d’une ruelle andalouse à une place catalane en quelques pas. C’est vraiment très bien fait, même si apparemment c’était beaucoup plus vivant il y a quelques années. C’était très calme quand nous y sommes allés. Je pense que ça vaut vraiment le coup avec de jeunes enfants.

J’ai beaucoup aimé Palma mais j’ai beaucoup souffert des ondes et du wifi max de max que nous avions dans notre petit hôtel pas cher. Je n’ai jamais vu autant d’antennes relais que là-bas. C’est sans doute dû au nombre incroyable de touristes qui s’y pressent et qui souhaitent avoir un max de débit. Pour moi qui voyage sans portable, à l’ancienne, j’avoue que les deux jours à Palma (et l’attente à l’aéroport car notre avion a eu du retard) ont été un peu durs, d’autant que je souffre d’électrosensibilité (voir ici mon expérience sur ce sujet).

Ce fut une très belle semaine malgré cela ; cette île dont nous n’avons vu qu’une petite partie est d’une richesse incroyable qu’elle ne peut offrir que si l’on s’éloigne des zones purement touristiques.

Majorque côté campagne

Voici que j’entame une petite série sur Majorque où nous avons eu la chance de passer une semaine fin avril. Le printemps est une merveilleuse saison pour voyager autour de la Méditerranée. Je savais que Majorque était touristique mais je ne m’étais pas rendu compte que c’était la 9e destination touristique AU MONDE ! Du coup, on comprend facilement la saturation que ressentent les Majorquins à voir débarquer des millions de touristes chaque année de mars à octobre ; beaucoup viennent d’Allemagne et du Royaume-Uni et beaucoup se cantonnent à la baie de Palma qui est blindée d’hôtels et de restaurants.

Du coup, comme nous aimons la nature et la rando, nous avons choisi de passer la majeure partie de notre séjour dans la Serra de la Tramuntana qui est classée au Patrimoine de l’Unesco depuis 2011. C’est une chaîne de moyennes montagnes au nord-est de Palma qui est parsemée de petits villages magnifiques, de vergers plantés d’oliviers, de citronniers et d’orangers, de criques aux eaux turquoises, de sentiers de rando dont certains sont des chemins de pierre qui existent depuis des siècles pour relier les villages entre eux.

Quelle joie de se balader accompagné du parfum des fleurs d’oranger, de pouvoir déguster des oranges laissées dans une clayette sur un muret au détour d’un chemin, contre quelques pièces déposées dans une coupelle, de s’émerveiller des vues changeantes, de la présence des multiples animaux qui vivent dans les montagnes (troupeaux de brebis, moutons, ânes, chevaux…)… A cette époque de l’année, il n’y a encore pas trop de visiteurs et on ne rencontre pas grand monde dès qu’on s’éloigne du bord de mer.

 

DSC04376

Vallée de Soller

 

DSC04403 DSC04404 DSC04407 DSC04416 Vallée de Soller DSC04449 DSC04455 DSC04457 DSC04460 DSC04464 DSC04472 DSC04474 DSC04609 DSC04655

Salines de Millac

J’ai eu la chance cette semaine d’aller faire un tour du côté des salines de Millac qui se situent dans le marais breton au sud de la Loire-Atlantique. Ces salines ont été reprises il y a 12 ans par Mano et Nat, un couple de passionnés qui n’étaient pas initialement du métier.

On imagine à peine le travail et la patience qu’il a fallu pour arriver à faire revivre ces salines et produire ce sel au goût unique créé grâce aux éléments : eau de mer, soleil, vent, végétaux, terre… et le travail de l’homme. Je ne m’étais jamais rendu compte à quel point la récolte du sel était technique : il faut savoir s’adapter aux marées, au climat, aux vents… afin d’avoir la chance de pouvoir récolter gros sel, fleur de sel et même nacre de sel dont je n’avais jamais entendu parler auparavant. Tous ces sels sont issus de la précipitation et de la cristallisation des sels présents naturellement dans l’eau de mer : sels de magnésium, de sodium, etc. qui donnent ce goût unique et tant de vertus au sel de mer naturel car il est chargé en oligo-éléments, ce dont le chlorure de sodium additionné d’anti-agglomérant est dépourvu.

Le paysage y est magnifique, le calme olympien. Les animaux qui vivent dans le marais, chevaux, vaches, ânes, baudets ont tous l’œil et le poil brillant et font plaisir à voir tant ils sont paisibles…

Si vous passez par là, n’hésitez pas à visiter les salines l’été et la salorge toute l’année.

Désolée pour la qualité des photos, je n’étais malheureusement pas équipée…

Millac1

Millac2

Millac3

Millac4

Millac5

Millac6

Millac7

Millac8

Millac9

Millac10

Millac11

Millac12

Millac14

Millac15

Vous aimerez peut-être Balade à la Bernerie-en-retz  qui se trouve dans les mêmes parages.

Pour en savoir plus sur les salines, c’est par ici.