Archives du mot-clé printemps

Petits voyages

Parfois pas besoin d’aller bien loin pour se sentir dépaysé!

En quelques minutes, nous voici dans la garrigue méditerranéenne à humer les lavandes et le romarin; quelques pas et c’est à un tronc de palmier de nous émerveiller par sa couleur subtile et son côté graphique; encore un peu plus loin, et nous voici dans l’énergie du matin calme devant un temple coréen.

Merci au parc du Grand-Blottereau de nous offrir tant de ravissements…

Et pour finir, Majorque côté ville

Enfin, nous sommes restés deux jours à Palma qui vaut quand même le détour car le centre historique de la ville est vraiment magnifique. La cathédrale est grandiose et ses abords également avec le Palais de l’Almudaina (que nous n’avons pas pu visiter car nous étions le 1er mai), la proximité du rivage, les ruelles tortueuses et l’architecture magnifique des bâtiments (notamment l’hôtel de ville)…

On peut avoir une très belle vue sur Palma depuis le haut du château de Bellver dont la visite est gratuite le dimanche. Ça vaut le coup d’y aller également si l’on aspire à un peu de nature au cœur de la ville, car il a conservé son grand parc entouré d’une muraille d’enceinte en pierres.

Pour ceux qui aiment l’architecture un endroit sympa bien qu’artificiel est le « Poble Espanyol » qui reconstitue sur une petite surface certaines de particularités architecturales de quelques provinces espagnoles ; on passe ainsi d’une ruelle andalouse à une place catalane en quelques pas. C’est vraiment très bien fait, même si apparemment c’était beaucoup plus vivant il y a quelques années. C’était très calme quand nous y sommes allés. Je pense que ça vaut vraiment le coup avec de jeunes enfants.

J’ai beaucoup aimé Palma mais j’ai beaucoup souffert des ondes et du wifi max de max que nous avions dans notre petit hôtel pas cher. Je n’ai jamais vu autant d’antennes relais que là-bas. C’est sans doute dû au nombre incroyable de touristes qui s’y pressent et qui souhaitent avoir un max de débit. Pour moi qui voyage sans portable, à l’ancienne, j’avoue que les deux jours à Palma (et l’attente à l’aéroport car notre avion a eu du retard) ont été un peu durs, d’autant que je souffre d’électrosensibilité (voir ici mon expérience sur ce sujet).

Ce fut une très belle semaine malgré cela ; cette île dont nous n’avons vu qu’une petite partie est d’une richesse incroyable qu’elle ne peut offrir que si l’on s’éloigne des zones purement touristiques.